Se choisir

01/05/2022

L'étrangeté de l'existence !

QUI n'a pas rêvé au grand amour avec un grand A ?

QUI n'a pas rêvé de réussir sa vie ?

QUI n'a pas rêvé au bonheur ?

QUI n'a pas rêvé à fonder une famille ?

QUI n'a pas rêvé à gagner de l'argent ?

QUI n'a pas rêvé à se sentir très bien ?


L'étrangeté de l'existence car ce n'est pas faute de maintes propositions.

Il y a dans cette liste non exhaustive peut-être l'un ou l'autre élément qui vous parle particulièrement....

On aspire tous à  des directions semblables et pourtant, il y a encore des manquements à trouver des inspirations.

Les aspects limitants reposent peut-être sur des formes de croyances. Réflexion faite ce qu'on croit être, est-il vraiment ? l'inaccessibilité à la joie, à l'abondance, à l'amour au final ne sont-ils pas des projections ? Les besoins qu'on croit bons pour nous, le sont-ils réellement ?

Si on écoute vraiment à l'intérieur ce qui appelle, est-ce que ces besoins sont vraiment nécessaires comme on croit qu'ils le sont ? Je m'explique.

Par exemple, aujourd'hui j'ai besoin d'être seule. Je sens en moi ce besoin de solitude, de me retrouver avec moi. Il n'y a rien d'égoïste à cela, je le vis au plus profond de mon être. Si je venais à ne pas écouter cela, une situation extérieure pourrait le mettre en lumière et je pourrais me montrer en désaccord avec moi-même. La réaction pourrait se manifester avec mon entourage par des propos que je pourrais regretter, une forme d'agressivité ou encore de me sentir mal. Tout cela car je ne me suis pas écoutée.

Quand on fait un choix, on renonce toujours à l'autre possibilité. Si je décide de prendre le stylo vert, je renonce au choix de prendre les autres stylos de couleurs différentes. Pourquoi ai-je pris le vert ? c'est la grande question. Probablement qu'une réponse pourrait être apportée. La forme de croyances dont je faisais référence plus haut, pourrait ici me faire dire que je prends toujours le vert. Pourquoi changer ?

Justement ai-je pris peut-être le vert car je ne l'emploie jamais.... ça change !

J'ai pris le vert car je n'ai plus de noir ou de bleu. C'est la couleur qui restait.

J'ai dû prendre le vert car il n'y avait pas d'autre stylo.

J'ai pris finalement le vert car c'est le premier stylo que j'ai attrapé.

J'ai pris le vert et je n'ai aucune idée pourquoi j'ai pris cette couleur. Peut-être que notre inconscient le sait...


Les choses ne sont pas le fruit du pur hasard....


Se choisir pour se trouver au plus juste de ce que nous ressentons.